The Insane beautiful thoughts

French girl (Lyon). I'm on the highway to Hell. But hell is my heaven.

Ce sont les enfants sages, Madame, qui font les révolutionnaires les plus terribles. Ils ne disent rien, ils ne se cachent pas sous la table, ils ne mangent qu’un bonbon à la fois, mais plus tard ils le font payer cher à la société. Méfiez-vous des enfants sages.

Jean-Paul Sartre - Les Mains sales
(via intimeanonyme)

(Source : lamemoiredesjours, via fin-de-partie)

RIP à Aurore la damoiselle. (La vierge ou la putain)

Ici, il y a quelques personnes avec qui j’échange et/ou qui me touchent. Il y en a une qui en faisait partie.
C’était une jeune femme belge de 25 ans, un peu écorchée, qui s’exprimait bien. Je lisais régulièrement ses amours de cœur et celles de ses soirées enivrées. Ses réflexions introspectives qui posaient question. Son mal être exhibé.
Pendant quelques semaines, je ne suis plus venue ici. Lorsque je suis revenue, je n’ai pas remarqué tout de suite son absence. Je me suis donc rendue sur sa page.
J’ai lu.
Je me suis liquéfiée.
Les larmes m’ont envahies. Elle n’était plus. Son dernier post raconte qu’elle est hospitalisée, des aiguilles lui perçant la peau, et que c’est son dernier écrit ici puisqu’elle rend son dernier souffle.

Sur Tumblr, elle parlait beaucoup d’elle. Mais n’avait jamais fait mention de sa pathologie.
Je lui ai écrit un message avec l’espoir d’une réponse. Mais non.

Au revoir Madame. Avant d’être une vierge ou une putain, vous étiez une jeune femme au cœur lourd.

malformalady:

Handful of black sand at Panalu’u Beach, Hawaii. Punaluʻu Beach (also called Black Sand Beach)has black sand made of basalt and created by lava flowing into the ocean which explodes as it reaches the ocean and cools.
Photo credit: Tracy Zhu

malformalady:

Handful of black sand at Panalu’u Beach, Hawaii. Punaluʻu Beach (also called Black Sand Beach)has black sand made of basalt and created by lava flowing into the ocean which explodes as it reaches the ocean and cools.

Photo credit: Tracy Zhu

Insomnie raphaeloise.

Samedi 30 août 2014- 03h43

154 avenue des arènes. Chambre des lys.
Dans l’obscurité imposée, j’entends mon Bien-Aimé rendre et se plier a son mal intestinal.
Et l’Enfant se tourne et se retourne.
Et le “cloc” régulier du défilement des secondes de l’horloge de notre chambre d’hôtes.

Je rêve de m’extirper dehors pour fumer une clope. J’ai chaud. Je ne dors pas. Je t’aime.

Ecrire, c’est aussi aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit.

—Marguerite Duras (via avantdedormir)

Dita fait du #manège. Dernier soir. (à Village De Montauroux)

Dita fait du #manège. Dernier soir. (à Village De Montauroux)

Et parfois j’me dis “mais qu’est ce qu’on en a a foutre en fait?”

On s’imagine qu’il suffit de nier la vérité pour qu’elle disparaisse.

—(via avantdedormir)

C’est ce que je me disais a l’instant…